On s’habitue…

(article  inspiré de la photo)

S’qui me fait rire avec cette photo c’est qu’elle est tellement ironique à ce que j’étais enfant.

J’abordais une coupe garçonne, je courais partout, j’aimais le sport… j’étais un garçon manqué tout en aimant l’art sous toutes ses formes. Oublié le maquillage, les petites camisoles, les jolies lulus…

J’embrassais pas les crapauds dans l’espoir qu’ils deviennent des princes charmants même si je connaissais très bien ces mythes qu’une partie de moi y croyait… non, ma fratrie et moi on les pourchassait, les écrasait avec not’e roue d’bicycle… et Dieu qu’elles étaient difficiles à écraser!! Une de mes sœurs prenait plaisir à les disséquer, ça pis les couleuvres qu’on trouvais dans le bois derrière le bloque appartement miteux. Croyez-moi, le bois était beaucoup plus attrayant que n’importe quel maison de toute façon!

Des fées, des gnomes, des lutins, des géants, des ninjas, des ours… quelles créatures n’habitaient pas dans nos bois? Sous les ponts, dans les ruisseaux, derrières les énormes rochers, dans les arbres gigantesques… J’avais l’âge à mon fils, c’était avant de rencontrer Briny, mais je me souviens parfaitement qu’une partie était recouverte de fougères. Je trouvais ça beau, je m’asseyais en plein milieu et j’étais bien.

Il y avait le pont gris, petit, discret qui nous permettais de traversé le ruisseau minuscule. C’était la limite du bois à ne pas franchir… mouahahahah… ouais, pour l’obéissance on repassera!!😉 On étaient pas surveiller alors les limites… on s’en balançaient!

Il y avait le pont rouge, plus gros, imposant au-dessus d’une rivière il me semble. Peut-être que c’était un simple cour d’eau mais ce que j’me souviens c’est que c’était haut! Il y avait une genre de marche qui était dans le vide. On s’asseyaient chacun notre tour et on regardaient en bas… on a du courage quand on est jeune. Maintenant, en tant que mère, je ne laisserais pas mon fils s’approcher de là! M’enfin, peut-être que oui mais pas seul, certain!

Maintenant, cette forêt n’existe plus. C’est devenu une simple rangé d’arbre qui sépare les bloques appartements, c’est déprimant.

Dans une vie féérique comme sur l’image, que je pourrais offrir a mon fils n’importe quoi, je lui offrirai un énorme terrain, un grand champ, un morceau de forêt, un p’tit lac… un monde à explorer, à vivre des aventures, un endroit secret, une cachette. Il n’y aurait que des maisons, que des villages et que des écoles de campagnes. Aucuns empilement de petites maisons l’une sur l’autre, aucun surpeuplement.

Mais la vie est fait autrement avec d’autre chose à offrir. On s’habitue… on s’adapte et on attend notre tour…

-Jane

22 réflexions sur “On s’habitue…

  1. Éléonore dit :

    comme je te comprends, moi aussi j’avais mon monde enchantée, sauf que j’y étais seule la plupart du temps.

    Pour ce qui est des enfants j’ai essayé de leur donner la chance, mais aussi le gout de découvrir leur petite forêt à eux. Pour ça je dois dire merci à La Côte-Nord !

    J'aime

    • Jane dit :

      Oh oui, j’y était seule aussi mais parfois avec ma fratrie.. mais souvent seule. Mes jeux, mon monde.🙂

      Ton coin d’pays semble un bon endroit pour élevé des enfants!

      J'aime

  2. elsa dit :

    pour lui transmettre toutes ces joies de l’enfance, le tout n’est pas d’avoir les moyens de lui acheter un p’tit lac, un pont ou un train, ou autre chose, mais de lui apprendre à trouver lui-même ces petits paradis, à se les créer, à les trouver en chaque chose…

    J'aime

  3. Morgane dit :

    Tu connais la chanson Respire, de Mickey 3D ? Le vidéo vaut le détour et m’a tellement fait penser à ce que tu as écris. Je t’invite à aller le visionner.

    Bonne fin de semaine,
    xxx

    J'aime

    • Jane dit :

      Je ne connaissais pas mais j’ai écouté et j’en ai eu des frissons. Surtout à la fin quand on s’aperçoit que rien de tout ça n’est réel. Merci Morgane et bon lundi!🙂
      xoxo

      J'aime

  4. RPL dit :

    Il y a beaucoup de tristesse dans ce billet. Peut-être que je me trompe. Peut-être que cette perception découle du fait que j’ai pris beaucoup, beaucoup de temps à te lire, Jane. Et comme je sais que tu me connais, que tu laisses parfois des messages « chez moi », j’imagine que tu reconnais la parenté de nos histoires et de nos émotions. Jane, tu es un être de lumière, comme on en rencontre parfois sur la toile.

    J'aime

    • Jane dit :

      Bonjour mon cher RPL,
      Oui il y a un peu de tristesse, surtout celle de me sentir limité à retrouver ce monde qui m’appartenait lorsque j’étais gamine, celui où j’étais bien loin de mon père mais si près, trop près. Celui où les négligences de ma mère n’avait pas d’importance. Bref, oui beaucoup de nostalgie et de tristesse.
      Merci beaucoup RPL et beau lundi!
      xoxo
      -Jane

      J'aime

    • Jane dit :

      Oui, mon grenier, c’est poussiéreux, j’ai ce besoin d’y fouiller très souvent. Ça m’aide à fixé mes valeurs, mes priorités, mes rêves. Merci beaucoup Line!
      Bon Lundi!

      J'aime

  5. solveig dit :

    Ne t’inquiète pas Jane … ton fils se fera son merveilleux à lui, quel que soit l’endroit où il vit.
    Il faut voir, ici, la nostalgie des jeunes qui voient s’effondrer « leur » tour, condamnée pour insalubrité !
    Comme tu le dis, on s’adapte …

    J'aime

    • Jane dit :

      Oui j’ai surement fais de la transposition sur l’enfance que vit mon fils présentement! En fait, oui, c’est beaucoup de nostalgie et un envie de retrouvé cette magie d’enfance, mon monde à moi.
      Merci Solveig!!

      J'aime

  6. Patty O'Green dit :

    mmmh! C’est beau! Je te comprends tellement. On voudrait tellement pouvoir offrir toute cette magie aux gens qu’on aime…Mais on peut, en quelque sorte, avec le coeur…C’est quétaine, mais vrai tout de même😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s