Une lettre pour un ami

Photo trouvé sur WeHeartIt

Image trouvé sur WeHeartIt

 

« Vite je tombe,
Est-ce que tu seras en bas?
Est-ce que tu m’ramasseras?
Pour m’emmener là où je n’sais pas,
Pour me ramener vers toi?
Alors, vite je tombe,
Comme un oiseau voleur,
Touché là en plein cœur,
Et qui s’demande encore pourquoi
Il est passé par là »
Patrick Bruel (J’te mentirais)

J’ai essayé d’comprendre pourquoi mon cher tu restais silencieux alors que je te criais ma reconnaissance d’enfin te retrouver. J’étais contente de tes avances amicales. Moi, j’t’aurais sauté au cou, j’t’aurais dit je t’aime et je m’excuse de n’avoir jamais été courageuse pour te montrer à quel point tu comptais pour moi. C’est quand je suis prête que tu disparais. C’est quand je veux apprendre et croire que tu files par milles chemins…

Ce soir, je m’inquiète pour toi… toi qui est si loin et si silencieux. C’est ton neveu qui me réponds mais ses paroles sont l’écho de mes inquiétudes… où es-tu? Qu’es-ce que tu deviens? Ta greffe de foie, comment ça s’passe?? Je t’aime, veux-tu rester dans ma vie cette fois? J’aurais glissé ma main dans la tienne, large et assuré. J’aurais rester à tes côtés et supporter les larmes de ta famille. J’aurais enlacés tes fils et les aurais consolé… j’aurais repris le temps où je l’ai laissé. Mais tu n’es plus là… toujours silencieux… quand reviendras-tu?

J’ai toujours l’impression qu’un jour j’entendrai ta voix à nouveau. Que tu sortiras du noir et me redonnera espoir. Que tu souriras et blagueras, tu me diras des mots que je ne comprends pas mais qui me feront rire et réfléchir. J’ai besoin de toi, de ta lumière. J’accepterais tous tes déboires du passé, je pardonnerais tes coups bas et on rira d’nous autres comme autrefois. S’il te plait, ne me laisse pas encore une fois…

J’ai besoin d’toi pour me guider. Me dire quelle phrase est plus importante pour toi parmi les cinq que tu m’as laissé. Donne-moi une chance de reprendre la place que j’ai quitté. Fais-moi signe, laisse-moi pas tombé… Je t’aime… pour une fois je le pense vraiment. Je t’aime, j’peux pas faire autrement.

T’es beau, t’as d’là classe, tu m’fais rire pis tu m’inspire. Laisse-moi m’imprégné encore une fois de ton amour. Regarder ton visage pour me rappeler de tous ces traits qui le font si beau. Laisse-moi te montré toutes les failles que la vie m’a laissé, te raconter comment j’me suis blessé puis relevé. J’te montrerais les cicatrices qu’on m’a laissé, les larmes que j’ai versé. J’m’ouvrirai, j’te jure.

J’m’accroche à tous ces souvenirs, je cherches toutes les leçons que tu m’as donné…

-Jane qui cherche son étoile, espère qu’elle ne s’est pas éteinte… je t’aime mon ami…

27 réflexions sur “Une lettre pour un ami

  1. Josie2173 dit :

    Cette lettre m’a touché, vraiment…même si elle ne m’est pas destinée. J’aurais aimé l’écrire pour un ami qui comptait vraiment pour moi et que j’ai perdu…

    J'aime

  2. Miss Flower dit :

    Touchant! Et touché droit au coeur.

    Tellement beau et vibrant. Oufff, tu remue des émotions dans mon p’tit coeur.

    Je te souhaite vivement qu’il revienne. Ton texte rejoint fortement une partie de moi! …..

    J'aime

    • Jane dit :

      Merci beaucoup pour ton commentaire Miss Flower🙂
      Contente qu’il t’ai touché. J’espère sincèrement qu’il reviendra.

      xoxo

      J'aime

  3. demijour dit :

    l’amour. L’amitié. La ligne est mince parfois.

    Un texte touchant que je voudrais garder dans ma boîte à souvenir pour les jours pluvieux…

    Merci de le partager avec nous.

    J'aime

    • Jane dit :

      J’ai entendu dire que seul la distance d’un baiser sépare l’amour de l’amitié…
      Merci beaucoup DemiJour.
      Bonne soirée!♥

      xoxo
      -Jane

      J'aime

  4. Éléonore dit :

    J’avais lu sans commenter, puis le temps ayant passé j’avais oublié, désolé. Un très beau texte, très humain, très émouvant, je souhaite que telle une bouteille à la mer, il trouve son preneur.

    J'aime

  5. aragonne dit :

    Oui, je crois que beaucoup de monde laisse parfois s’envoler une amitié ou un amour auquel on voudrait rester accroché alors qu’il suffirait de tendre la main une dernière fois, encore. Parfois prendre le taureau par les cornes cela marche même si on pense avoir l’air ridicule. Ça marché pour moi et c’est fou comme j’ai le coeur léger depuis. Il y a des amitiés ou des amours que des fois on peut juste pas laisser partir, trop dur, trop de souvenirs, trop de non-dits…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s