Les mots

Je lisais aujourd’hui « Le livre de la vie » de Martin Gray, auteur que j’ai découvert il y a presque un an, un petit livre vert usé trainant dans ma bibliothèque. Il était caché entre deux livres épais, il avait l’air si petit, si inintéressant avec son vert gazon! Mais le titre, oh la la, tellement mais tellement évocateur « Les forces de la vie ».

« Les forces de la vie »  m’avait chaviré, assez pour me faire pleurer et pour voir le monde différemment.

Un jour en prenant une longue marche jusqu’à la boutique de livre usagé, je suis tombé sur toute la collection de Gray. J’étais aux anges! J’avais commencé à lire « Au nom de tous les miens » mais je n’ai pas été capable de le terminé, je pleurais sans cesse! Cet homme écrit d’une telle façon… ça vient me chercher à chaque fois!

J’ai cette impression en lisant ses mots qu’au travers ceux ci, il parle pour moi, à moi. J’ai cette impression qu’il me voit, qu’il voit mon âme, qu’il voit ma vérité. Il me donne des réponses et ce avec une authenticité bouleversante et troublante. Avec son histoire plus que tragique, je suis capable de faire des ponts avec mon passé et se que je vis…. se que je ressens. J’ai l’impression d’être véritablement comprise, ça me donne de l’espoir et du courage.

Le même effet avec « Le livre de la vie », le même! Bouleversement, pleurnicheries, réponses…

Il dit entre autre:

« Les mots et la parole ont une force insoupçonnée. Ils sont la tourmente ou la brise. La pluie qui dévaste ou l’eau qui irrigue.

Déjà j’avais appris qu’il est des mots qui tuent. Ces ordres que des hommes en uniformes noirs lançaient et des milliers d’hommes partaient vers les fosses et d’autres mots suffisaient pour que des hommes jusqu’alors innocents deviennent bourreaux, et d’autres mots transformaient des innocents en coupables.

Je savais aussi qu’il est des mots de douceur et d’espoir, des mots de bonheur qui sont comme le soleil d’une vie. »

Je trouve cela tellement, mais tellement beau. Et ses livres sont tous pleins de belles choses comme ça!  Des mots puissants, qui vibrent en moi.

Après avoir lu la moitié du livre, j’ai eu cette envie irrésistible d’écrire. Surprenant pour une écrivaine en devenir? Peut-être pas! Mais j’ai laissé mes émotions écrire à ma place, chose que je n’avais pas fait depuis si longtemps il me semble!

Je vous laisse sur certains passages que j’ai pondu dans cet élan…. avec des fautes surement en bonus😉

« Je ne criais pas souvent, j’insultais encore moins mais la blessure béante à ma poitrine me suffit a cesser d’être polie. Il était allé trop loin, ce n’était plus des mots méchants, c’était des coups qui meurtrissaient mon corps et mon âme. »

« Ses yeux hurlait « qui es-tu? » les miens « qu’as-tu fais? » »

« Je ne l’aimais plus. Non, je ne l’aimais pas! On n’aime pas quand on a si mal. J’ai reculé en le contemplant et j’ai vu moi aussi. J’ai vu cet être ravagé par la colère, la laideur de ses traits même une fois calmer parce qu’elle restait là tapis dans un coin prête à bondir à n’importe quel moment. Une fureur indomptable et imprévisible. »

« Transportant ma valise vide de mon cœur d’enfant, portant mon manteau de noirceur, j’étais soudainement perdue. »

« J’ai ris. Je venais de quitter le mal en espérant être libéré, trouver du réconfort, de la chaleur mais je me retrouvais encore dans le noir, j’avais froid, j’avais faim. Puis, surtout, j’étais seule. Seule comme une pierre dans la nuit froide d’un désert. Incapable de se mouvoir par elle-même, dure et seule. »

« Un certain moment, j’ai dut m’assoupir pour oublier, pour survivre. J’ai ouvert les yeux sur une aube violacé dans un brouillard léger.

J’ai repris ma valise qui ne contenait pas grand choses et j’ai continué ma route la faim toujours au ventre. Il me fallut du temps pour m’apercevoir que la forêt cachait une jolie maison en pierre où tout un tas de plantes grimpantes s’y accrochaient.

Elle semblait me parler doucement, m’invitant de par sa cheminé qui fumait et l’odeur délicieuse qui en dégageait. »

-Jane

16 réflexions sur “Les mots

  1. André dit :

    Bonjour Jane🙂

    Martin Gray est un auteur qui m’a profondément marqué…Lorsque j’ai lu « Au nom de tous les miens. » j’ai tellement pleuré😦 Je ressentais tellement de colère devant tant d’atrocités et d’injustices…comme on apprécie notre chance en lisant cela !!!! Ces livres sont des livres de Vie, d’Espoir, de Résiliance et de Dépassement.

    Je te souhaite une magnifique fin de journée Jane, et que celle-ci soit toute en douceur et en petits bonheurs si rafraîchissants pour le coeur🙂 Merci d’Être🙂

    J'aime

    • Jane dit :

      Bonsoir André,
      je suis contente que vous connaissez Martin Gray!
      Merci beaucoup pour vos souhaits, j’ai en effet passé une belle journée, rafraîchissante!🙂
      -Jane
      xoxo

      J'aime

  2. étoile dit :

    Cet homme est un grand écrivain. Quand on lit un de ses livres je crois qu’on ne l’oublie jamais. En le lisant on touche la vie et l’espoir de lendemains meilleurs. vous me donnez le goût d’aller chercher un de ses bouquins à la bibliothèque et de le relire encore. merci.

    J'aime

    • Jane dit :

      Bonjour étoile, si l’envie y est c’est pas moi qui va vous retenir! Je trouve qu’on devrais lire Gray au moins une fois dans sa vie mais je crois qu’en le relisant ça nous rafraîchis la mémoire sur certains principes et vérités intérieurs. Libre à vous🙂

      J'aime

    • Jane dit :

      Bonjour Val,
      as-tu eu mon email?
      Je te souhaite de le découvrir car se sont des livres qui sont touchant. Parfois il se répète mais c’est nécessaire pour appuyer ses propos! C’est une écriture simple mais les mots simples sont souvent plus facile à aimer et intégrer!🙂
      xoxo

      J'aime

      • Val dit :

        Bonsoir Jane, je n’ai pas eu ton e-mail…
        Ben oui, tu m’as donné envie de découvrir, je vais me mettre à la recherche d’un de ces livres, tu en as un à me conseiller pour commencer??

        J'aime

        • Jane dit :

          Salut Val, je t’envoyais un email te demandant se qui était arrivé à ton blog inaccessible mais je viens tout juste d’être en mesure de l’atteindre o.Ô étrange!🙂
          Je ne sais pas quel livre te conseiller. « Les forces de la vie » est du genre engageant, il te parle directement à toi, c’est comme une longue lettre d’un ami! Il demande du temps car il y a des exercices et tout. « Au nom de tous les miens » est très lourds tout en étant magnifique. Et « Le livre de la vie » c’est aussi un peu comme une lettre avec des confessions, des petits secrets… je crois qu’à bien y réfléchir, « le livre de la vie » serait un bon début mais surtout vas-y selon se qui te parleras le plus avec la couverture, le titre, les photos et le résumé.
          Donne m’en des nouvelles si tu le veux, j’aimerais beaucoup🙂
          -Jane
          xoxo

          J'aime

          • Val dit :

            Pour mon blog, j’ai voulu en changer l’adresse: ninou1569 m’avait été « imposé » quand j’ai transféré mon espace perso msn sur wordpress.
            C’est vrai que du coup, pas mal de choses sont devenues inaccessibles, on ne sait plus ouvrir mes photos non plus…
            Je suppose que ça se rétablira.
            Mais je vois que tu as trouvé la bonne adresse mtn😉

            Tu as raison, je me fierai au résumé et à la couverture du livre pour faire mon choix.
            Passe une belle soirée, et merci pour tes commentaires.

            J'aime

            • Jane dit :

              Ah ok, je comprends🙂
              Oui c’est mieux que tu te fis à ton feeling car nous avons peut-être pas les mêmes besoins au niveau spirituel…
              Merci Val pour tes nombreux commentaires!🙂

              J'aime

  3. aragonne dit :

    Excuse-moi de ne pas avoir bien compris, mais les passages que tu cites à la fin, ils sont de toi ou ils sont de M. Gray ? Si c’est de toi : WOW tu écris vraiment bien. On se sent tout de suite plongé dans ton univers.

    Et s’ils sont de lui, M. Gray, tu as bien raison de la citer, il écrit très bien. Ça donne envie de la lire.

    Dans les deux cas : Super belle prose !

    J'aime

    • Jane dit :

      La première citation est de Gray (celle qui parle de la force des mots) et les autres sont les miennes. C’est se dont je te parlais, l’écriture « noir » se sont des souvenirs (l’action est semi fictive mais les émotions sont du vécus) que je n’osais écrire, l’auto censure par la peur du « noir » et des qu’en dira-t-on.
      Merci beaucoup!
      xoxo

      J'aime

      • aragonne dit :

        Tu sais, en définitive, nous écrivons tous pour nous-même en premier lieu. Même que parfois le récit s’auto-écrit lui-même, nous ne sommes que son instrument.
        Ouais c’est toujour embêtant quand on écrit en s’inspirant du vécu, on a toujours peur que l’un pense que, que l’autre pense que. Mais tu sais le plus souvent ce sont souvent des personnes à qui le chapeau ne va pas qui le mette. Tu écris en pensant à une personne et c’est une autre qui pense que tu parles d’elle. Donc, en défnitive, écrit ce que TOI tu te sens à l’aise et prête à écrire. Les autres… c’est juste les autres. Tes émotions t’appartiennent à toi d’en faire ce que tu veux. Tu as le droit de te libérer de tout mal qui te ronge.

        J'aime

        • Jane dit :

          Tu as bien raison. C’est des choses que je savais mais que j’avais oublié, je les redécouvres et franchement ça fait énormément de bien!
          Oui, écrire le vécu ça peut être difficile mais être aussi une source inestimable surtout lorsque comme moi on a passer au travers un paquet de trucs et le noir ça englobe les histoires de fantômes, de meurtre, d’abandon et tout avec une intensité qui m’est particulière. C’est un côté que je ne cacherais plus parce qu’avec ce côté sombre c’est facile de se défoulé, d’exorciser des émotions qui sont longtemps rester en soi.. et etc.
          Merci pour tout Aragonne!

          J'aime

    • Jane dit :

      Oui! Tous ces livres me font un effet incroyable, il écrit avec tellement de vérité et d’émotions que c’est difficile de ne pas en être chamboulé! En plus, c’est une vrai histoire de courage… il a survécu à la guerre, survécu à l’incendie de forêt qui lui a prit ses enfants et sa femme, bref, il a eu une vie des plus difficiles et pourtant cet homme croit encore à la vie!
      Merci beaucoup pour ton commentaire🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s